Biographie

L'expression visuelle ... l'excitation toute simple

 Délivrez-nous des formes ...

 

Bio

 

Né à Ste-Adèle Qué. en 1951, Jean-Pierre Pilon est bachelier en communications de l’UQAM et diplômé de deuxième cycle en communications de l’Université de Montréal. Une formation qui confirme sa passion et qui appuie ensuite sa profession liée aux «transactions et aux échanges fondamentaux entre les êtres».

Pendant quarante ans, il utilise les concepts, les images, les couleurs, les lignes et les messages comme outils à titre de directeur des communications.

 

À titre personnel il passe, au fil des ans, de la photographie ….à la peinture mais non sans difficilement modifier ses références. À 20 ans il se passionne pour la photo mais expérimente aussi des tableaux à l’huile, puis il découvre l’acrylique. La peinture devient ensuite une passion, un défi, une véritable recherche de création et ce depuis plus de 20 ans. Les premières expositions publiques qui ont suivi,  ont accentué cette passion grâce à l'appui des amateurs d'art.

Il habite maintenant Bromont  après avoir quitté Saint-Lambert en 2017.

 

Démarche artistique


Autodidacte, Pilon est en quête de l’excitation des couleurs ...et je veux me délivrer de la simple reproduction des formes.

Je choisis soigneusement mon coaching, mes ateliers, mes lectures,  et exposés, s et j'expose régulièrement pour rder ce précieux contact ave gac le public. Je me suis,  un temps, inspiré de la vision de mon coach, le peintre Michel Beaudoin, vers 2009 . L’acte de peindre demeure encore pour moi , une transaction, un échange entre certains reflets que l’œuvre projette et l’accueil du spectateur. 
Ainsi, les sujets, formes et couleurs, abstraction, fleurs, nature ou ville  sont toujours et à chaque fois des défis ... sous l’angle d'une fascination tranquille. Oui, plusieurs de mes abstractions tranquilles projettent et inspirent à la fois.
  

Pinceau, spatule, acrylique et procédés mixtes... sont utilisés pour créer ces formes libérées. L'homme urbain et l'homme nature se côtoient et l'artiste livre ainsi son message.

 

J'insiste sur l'importance de cette transaction, un échange anticipé qui part d'une zone indéfénie de mon être et qui s'imbrique dans mon geste inconcient, dans mon processus de création, le rendant souvent difficile mais passionnant. Tout compte fait, c'est l'expression visuelle qui m'envoûte, me stimule et c'est ma grande sensibilité qui vient vient caractériser mon art et faire parler mes couleurs. Je regarde et  tâte au loin les secrets  de la stimulation et  mes créations devront s'exciter, m'exciter vous exciter !

 

Une amie...

Au cours des dernières décennies, la peinture m’est restée fidèle, comme une meilleure amie, m’a apaisé, envoûté  et a, par épisodes , stimulé ma créativité sous tous ses aspects. Elle a poussé l'art-com-man  à trouver le bon côté caché de son être et veut par ses œuvres plus récentes, en transmettre les vibrations.

J'appelle tout cela: la transaction des émotions. Transaction pour échange qui part d'une zone indéfénie de mon être et qui s'imbrique dans mon geste inconcient.

La transaction des émotions. Transaction pour échange. 

 

Démarche en progression

 

De l'impressionnisme à l'abstraction tranquille, du geste vif  aux motifs floraux et de plus en plus vers les grands formats : l'artiste est en recherche-création perpétuelle.

 

Ce n'est pas terminé... . watch me !